Thème de l'ergonomie du poste de travail industriel

Conception ergonomique d'outils et matériels

Après avoir analysé la situation existante, Action-ergo définit les principaux axes d’amélioration possibles avec les opérationnels.
Des réunions de travail permettent de concevoir la situation future ; au cours de la réunion, la situation future est simulée en 3D et les idées sont schématisées et testées en direct.
Le concours d’experts en interne est nécessaire pour tenir compte des contraintes organisationnelles, techniques, budgétaire, de prévention, etc.

L’objectif d’action-ergo est d’imaginer des solutions simples, peu couteuses et faciles à mettre en œuvre en interne ou par des bureaux d’études et artisans locaux.

Conception d’une goulotte dans un isolateur de l’industrie pharmaceutique

Ci-dessous, une goulotte en bleu dans laquelle les opérateurs doivent déverser régulièrement des joints pour boucher des flacons sur la ligne.
Le rebord de la cuve de réception est très haut. Cela implique pour des personnes plus petites (160cm) d’y parvenir du bout des doigts avec les bras en hyperextension.
Même les personnes mesurant 190cm ont du mal à atteindre cette zone (la zone de manchette est trop basse et nécessite de s’abaisser)

Modification d’un isolateur pour faciliter le chargement

En orange, la partie conçue par Action-ergo. Le rebord est plus bas, mais aussi plus proche de l’opérateur.

Conception d’une goulotte

Quelques difficultés de conception : la goulotte doit s’insérer dans le cercle pour ne pas toucher la vitre de l’isolateur ; la pente doit être maintenue afin de faciliter l’écoulement des joints.

Conception d’un moyen de rotation

moyen de retournement de pièce pour faciliter l’accès lors du démontage

.

La pièce mécanique ci-dessous implique des opérations en partie haute et basse. Positionnée sur un support fixe ; la solution envisagée, dans le cadre d’un projet de rénovation de l’atelier, était d’acquérir une machine spéciale (coût élevé et délai long).

Action-ergo a proposé de trouver en interne une solution simple et développable par des experts de l’entreprise.

Il s’agit d’un support « simple » permettant une rotation de la pièce sur son axe ; un support intermédiaire a été envisagé pour permettre le démontage de la pièce (prévu initialement sur rail, il a finalement été développé sur roulettes).

Ci-contre, la photo du matériel réalisé en interne.

.

Conception d’un moyen de transport d’outils

Matériel actuellement utilisé

Intervenir sur des voies de chemin de fer présente des contraintes de transport de matériels. Il est nécessaire de pouvoir cheminer sur des dalles, du ballast, mais aussi de passer par des escaliers étroits.

Le matériel actuellement utilisé est le diable et la brouette. L’un est plus adapté aux escaliers tandis que l’autre à l’aspect tout terrain.

Ci-dessous, la solution envisagée pour faciliter le transport des outils en toute circonstance : une mini charrette avec de grandes roues de vélos cross (le diamètre des roues permet de passer partout).

Par ailleurs la charge portée est nulle, compte tenu du centrage du poids sur l’essieu contrairement à la brouette.

Conception ergonomique d’une charrette

Conception d’un moyen de déplacement simple d’un boggie

Un boggie est une structure supportant 4 roues en fer et placées à chaque extrémité d’une voiture de train. Cet ensemble, très lourd, est actuellement démonté sur place à l’aide de colonne de levage. Le projet consiste à envisager une série de postes de démontage avec déplacement boggie. Se pose alors la question de son déplacement lorsque les roues sont retirées. Ci-dessous, une solution très simple (par rapport aux différents dispositifs envisagés). Une fois positionnés sous le boggie à l’aide de la colonne de levage, les 4 petits chariots restent fixés jusqu’au remontage des roues fer. Les dimensions des chariots ne gênent pas les autres opérations.

Conception de simples chariots

Création ou adaptation des outils et moyens industriels

Action-ergo intervient sur des aspects de conception technique en s'assurant de :

  • "l'utilisabilité" d'outils ou de moyens à améliorer ou à concevoir. Seront-ils effectivement utilisés par les opérateurs?
  • La simplicité de la conception. Quelle est la juste fonction à remplir par rapport au besoin de l'utilisateur?

Les objectifs sont de :

  • réduire les coûts d'investissement,
  • garantir la fiabilité de l'investissement en concevant avec les équipes techniques des solutions adaptées aux besoins et aux capacités des utilisateurs (fondée sur l'analyse ergonomique du travail),
  • réduire les durées de formation par une prise en compte des règles du métier concerné.

La démarche utilisée pour définir la solution optimale se décompose en 2 grandes étapes:

  • l'analyse ergonomique du travail fondée sur l'observation (étape pour comprendre).
  • la modélisation de principes de solutions en termes de dimensions physiques, de temps d'opérations, de flux… Nous réalisons des plans 3D avec Sketchup pro (étape pour communiquer avec les équipes de conception)

Action-ergo est particulirement expérimentée dans la conception des aides à la manutention.

Pour plus d'information : Conception d'aides à la manutention et exemple d’amélioration d’un outil d’aide à la manutention